KELTIA

Discussions, débats et partage d'idées, d'infos et de bons plans pour découvrir la culture, la musique et l'histoire celtes. Musiques Rock & Techno, photos, images & logos et humour bienvenus.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tri Bleiz Die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ar Falc'hon
Brezelour
Brezelour
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 31
Oad/Reizh/Kêr (Age/Sexe/Ville) : Roazhon/ Gwengamp
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Tri Bleiz Die   Mer 22 Fév - 17:49

Tri Bleiz Die est un groupe de rock nantais chaleureux et pêchu, s'exprimant en langue bretonne. Ce drôle de nom qui pourrait se traduire littéralement du breton par "Les 3 loups de Dieu" est en fait un juron, qui signifie "saperlipopette" ou encore "nom de d...". Tri Bleiz Die est avant tout un groupe de scène. Chacun de leurs concerts génère une ambiance de fête, où chacun se désinhibe et participe au joyeux bordel. Ils ont déjà sévi aux côtés de Matmatah, Dolly et Babylon Circus, EV, Merzhin etc
Ils ont déjà réalisé trois albums, encore aujourd'hui trouvables chez les grands disquaires style F... et V...:
-Dalc'homp mat
-Arabat Dekonin Menestra
-Milendall

Leur style est ouvertement revendicatif politiquement parlant, en particulier dans les deux premiers opus. Ils sont pour moi la releve d'EV, qui a beaucoup chuté pour tomber dans le commercial et populaire. Plusieurs de leurs morceaux sont significatifs de leurs revendications comme la reprise rock de l'hymne breton " Bro gozh ma tadou", "Pok ma revr" (embrasse mon c..) sur le fn, Dalc'homp mat etc...
Si ça intéresse quelqu'un je peux mettre en ligne des paroles des deux premiers albums! Je n'ai malheureusement pas de site officiel à mettre le dernier en date étant apparemment en travaux!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfalchon.skyblog.com/
KaLeT
Lug
Lug
avatar

Nombre de messages : 881
Oad/Reizh/Kêr (Age/Sexe/Ville) : 27/Paotr/Bro-C'hall kornaoueg (A l'ouest !)
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Tri Bleiz Die   Mer 22 Fév - 20:35

Salud ar Falc'hon!

Trugarez pour ces bio' bihan sur 2 styles de musique bretonne que j'adore !
Panneau Merci
L'electro-gwerz de Denez Prigent et le celtic punk breton de TBD je suis un fan j'avoue ! I love you bounce cheers I love you bounce

Excellente idée pour les paroles ! Smile Au travail ! lol!

Et n'oublions pas :

Drapeau Breizh (Breizh) ha Drapeau Keltia (Keltia) da viken ! sunny

Ken bremaik j'espere ou kenavo Wink

_________________
* Keltia digabestr atav ha da viken! Kentoc'h mervel eged em saotrañ!
* Ceilteach go brách! Tiocfaidh Ár Lá! Aon là "Keltia" beidh si saor agus an la sin beidh me anm!
* Sans Maîtrise, la Puissance n'est rien !
* http://karaez-kalet.miniville.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karaez-kalet.miniville.fr
Ar Falc'hon
Brezelour
Brezelour
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 31
Oad/Reizh/Kêr (Age/Sexe/Ville) : Roazhon/ Gwengamp
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Tri Bleiz Die   Mer 22 Fév - 23:00

Bon donc à la demande populaire, Laughing je vais mettre quelques paroles accompagnées de leurs traductions françaises d'une part pour permettre aux non bretonnants, comme moi même, de comprendre et puis pour respecter la parité linguistique bretonne!
Donc pour commencer voici "Ar Re C'hlas" tirée de l'album Arabat, ce n'est pas la meilleure musicalement parlant mais le texte est assez représentatif du groupe, même si celui ci est tiré du Barzaz Breizh, le recueil de référence des chants bretons traditionnels collectés au XIXème siècle par le Marquis de Villemarqué si ma mémoire est bonne! Le choix d'un tel texte s'inscrit directement dans la lignée d'EV avec "Ar Falc'hon", voila vous savez d'ou vient mon pseudo!

AR RE C’HLAS


Ar chas a glevan oc’h harzal ! Setu ar soudarded c’hall !
Tec’homp kuit ‘trezek ar c’hoadoù ! Kasomp a-raok hor chatal

Daoust hag eñ, paotred Kernev, e c’houzañvimp da viken
E c’houzañvimp ar vac’herien a wask al labourerien

Gwallet gante hor merc’hed koant ; lazhet mamm ha mab ha den
Lazhet zoken an dud klañv paour, abalamour d’o daouarn gwenn

Tanet gante ti ar beorien ; diskaret ar manerioù
Devet an ed, devet ar foenn, er parkoù hag er pradoù

Laeret zoken traoù an iliz, pilet zoken hon tourioù
Distrujet zoken ar c’harnelioù, ha skignet ar relegoù

Gwastet traoñioù kaer Breizh-Izel, ken druz ha ken glas gwechall ;
Ken na glever mui tro-war-dro mouezh den kennebeut chatal

C’hoazh ma vez droed skuilhañ, hor gwalc’h, daeroù druz d’hon daoulagad
Nemet pa wel skuilhañ daeroù, ar bourc’hiz a skuilh ar gwad

Tevet, ma mamm, tevet, ma zad, ne in ket d’ho tilezel ;
Chom a rin evit ho tifenn, evit difenn Breizh-Izel

Reuzeudik-bras eo bout gwanet, bout gwanet n’eo ket mezhus
Nemet plegañ d’ar skraberien, evel tud lent ha kablus

Mard eo ret monet d’an emgann, emgann a rin ‘vit ar vro
Mard eo ret mervel, e varvin ; kuit ha laouen war un dro

LES BLEUS

J’entends les chiens qui hurlent ! voilà les soldats ennemis,
Fuyons vers les bois ! chassons devant nous nos troupeaux !

Aurons-nous toujours à souffrir, hommes de Cornouaille,
Toujours à souffrir les brigands qui oppriment les laboureurs ?

Ils ont déshonoré nos belles jeunes filles, tué la mère et l’enfant et l’homme ;
Ils ont tué jusqu’aux pauvres malades à cause de leurs mains blanches.

Ils ont incendié les maisons des pauvres ; ils ont démoli les manoirs ;
Ils ont brûlé les blés, brûlé les foins, dans les champs et dans les prairies.

Ils ont volé jusqu’aux vases sacrés des églises, abattu jusqu’à nos clochers,
Détruit jusqu’à nos ossuaires, et dispersé les reliques.

Ils ont ravagé les belles vallées de la Basse Bretagne, jadis si grasses et si vertes !
Tellement qu’on n’y entend plus la voix ni de l’homme, ni des troupeaux.

Encore si nos yeux pouvaient verser des larmes en toute liberté !
Mais quand il voit couler les larmes, l’homme des villes fait couler le sang.

- Ne pleurez pas, ma mère ; ne pleurez pas, mon père : je ne vous quitterai pas ;
je resterai pour vous défendre, pour défendre la Basse Bretagne.

Il est bien douloureux d’être opprimé, mais d’être opprimé n’est pas honteux ;
Il n’y a de honte qu’à se soumettre à des brigands comme des lâches et des coupables.

S’il faut combattre, je combattrai ; je combattrai pour le pays ;
S’il faut mourir, je mourrai ; libre et joyeux à la fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfalchon.skyblog.com/
Ar Falc'hon
Brezelour
Brezelour
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 31
Oad/Reizh/Kêr (Age/Sexe/Ville) : Roazhon/ Gwengamp
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Tri Bleiz Die   Mer 22 Fév - 23:05

Et une de plus, celle que j'aime le plus niveau texte et musique: Arabat Dekonin Menestra, de l'album éponyme. Beaucoup de jeunes bretons un peu rebelles comme moi si j'ose dire, se reconnaitront là dedans! Celui là s'inscrit dans le style irlandais traditionnel Irish Rebel Song, avec certes des sonorités plus rock, que les Wolfes Stones!

Arabat dekoniñ memestra !

Daoust da bouez ar bec’h bet lakaet war hor c’hein,
Daoust d’ar boan hon eus bet evit e skañvaat,
Souezhet oc’h ne fell ket din kanañ ‘r c’han “broadel“ ?
Arabat dekoniñ memestra !
Daoust d’ar botez-koad a-ispilh ouzh hor c’houzoug,
Daoust d’ar vezh a lakae hor jodoù da ruziañ,
Souezhet oc’h ne fell ket din saludiñ an “triliv“ ?
Arabat dekoniñ memestra !

Pardonit, ma fardonit
Ma n’am eus ket bet kalon
Da lavaret ma fegement deoc’h
Peotramant e trefoedach ar pemoc’h
Pardonit, ma fardonit
Ma selaouan ma c’halon
A lavar din, e-giz hini meur a vBreton,
Breizhad on ha lorc’h ‘zo ennon.

Disneuziet an Arvor ‘vit lojañ an douristed,
Aberzhet an Argoad en anv Sant Ampled,
Souezhet oc’h ne fell ket din lavar “mersi ‘vit pep tra“ ?
Arabat dekoniñ memestra !
Daoust d’ar vro bout troc’h-didroc’h en nespet d’hec’h Istor,
Ur rannvro ijinet ‘vit gwell e treuzwiskañ,
Souezhet oc’h ne fell ket din koll an eñvor ?
Arabat dekoniñ memestra !

Pardonit, ma fardonit
Ma n’am eus ket bet kalon
Da lavaret ma fegement deoc’h
Peotramant e trefoedach ar pemoc’h
Pardonit, ma fardonit
Ma selaouan ma c’halon
A lavar din, e-giz hini meur a vBreton,
Breizhad on ha lorc’h ‘zo ennon.

Faut quand même pas déconner!

Malgré le poids du fardeau qu’on a mis sur notre dos,
Malgré la peine qu’on a eu à l’alléger,
Vous êtes surpris que je ne veuille pas chanter l’hymne « national » ?
Faut quand même pas déconner !
Malgré le sabot pendu à notre cou,
Malgré la honte qui faisait rougir nos joues,
Vous êtes surpris que je ne veuille pas saluer le « tricolore » ?
Faut quand même pas déconner !

Pardonnez, pardonnez-moi
Si je n’ai pas eu le courage
De vider mon sac
Autrement que dans le patois des cochons
Pardonnez, pardonnez-moi
Si j’écoute mon cœur
Qui me dit, comme à plus d’un Breton,
Je suis Breton et j’en suis fier.

Défiguré l’Arvor pour loger les touristes,
Sacrifié l’Argoad au nom du sacro-saint Rendement,
Vous êtes surpris que je ne veuille pas dire « merci pour tout » ?
Faut quand même pas déconner !
Malgré le pays découpé au mépris de son histoire,
Une région imaginée pour mieux la maquiller,
Vous êtes surpris que je ne veuille pas perdre la mémoire ?
Faut quand même pas déconner !

Pardonnez, pardonnez-moi
Si je n’ai pas eu le courage
De vider mon sac
Autrement que dans le patois des cochons
Pardonnez, pardonnez-moi
Si j’écoute mon cœur
Qui me dit, comme à plus d’un Breton,
Je suis Breton et j’en suis fier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfalchon.skyblog.com/
Ar Falc'hon
Brezelour
Brezelour
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 31
Oad/Reizh/Kêr (Age/Sexe/Ville) : Roazhon/ Gwengamp
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Tri Bleiz Die   Mer 22 Fév - 23:18

Malgré mon avatar, je ne suis pas membre ni ne cautionne en quoi ce soit les attentats de l'A.R.B! Les paroles qui suivent sont encore de l'album Arabat, et évoque principalement l'attentat tragique qui a eu lieu en 2001 sur le Mac Donald de Quévert et qui avait couté la vie à une jeune femme, restée alors que le lieu devait etre désert au moment de l'explosion. L'ARB n'a jamais revendiqué cet attentat mais trop tard, le soutien relatif que lui accordait la population bretonne a quasiment disparu brusquement, les bretons n'aiment pas que l'on tue des victimes innocentes, on n'est pas en corse! Wink Pour plus d'infos sur tout ça, je vous renvoie à un article de mon blog personnel, loin de moi l'idée de me faire de la pub! Wink mais je trouve que mon article est assez clair et concis pour que chacun puisse s'en faire une idée: http://arfalchon.skyblog.com/12.html

Bon sinon pour en revenir aux TBD, je mets donc les paroles en ligne de "Gwalldaol" (Attentat en breton). Le texte fait aussi référence aux incessantes références que les français firent sur le gwenn ha du dans l'après guerre: en effet, un groupe indépendantiste breton "Breizh Atao" collabora activement avec l'occupant allemand, ce qui servit de prétexte aux français pour englober tous les bretons dans le même sac et leur interdire le port de ce drapeau jusque dans les années 60, notamment en autocollant de voiture. Ce n'est que dans les années 60, qu'un conducteur breton qui refusa de l'enlever malgré les ordres d'un gendarme fit bouger les choses: le tribunal de Paris lui accorda un non lieu et ce cas servit alors de jurisprudence, ce qui nous permet aujourd'hui de le voir arborer partout y compris... sur les édifices publics... cherchez l'erreur! La france a vraiment la mémoire courte et la retrouve quand cela l'arrange!

Gwalldaol

- Penaos emañ ar bed hiziv ?
- Fall ar jeu, mignon kêr !
‘peus ket kle’t ar c’heloù
Er skinwel da greisteiz ?
Er skinwel da greisteiz
Keloù fall ‘m eus klevet
Marv eo ur plac’h yaouank
E kañv emañ Breizh a-bezh
- Petra ‘zo c’hoarvezet
Gant ar plac’h yaouank-se ?
- Tarzhet he deus ur vombezenn
A-greiz ma laboure
A-greiz ma laboure
Kollet he deus ar vuhez
Dalc’homp soñj, Bretoned
Dalc’homp soñj, me ho ped.
Penaos emañ ar bed ganeoc’h ?
Fall ar jeu, mignon kêr !
Klevet ‘m eus an istor
‘kreiz an deiz ba’ skinwel
‘kreiz an deiz ba’ skinwel
Diwar-benn stourmerien
Hag o deus lipet revr ’n enebour e-pad ar brezel
Arabat disoñjal
Ar vBretoned koulskoude
Kouezhet evit Bro-C’hall
Tra ma kenlaboure
Tra ma kenlaboure
Pétain gant ar vBoched
Dalc’hit soñj, Gallaoued
Dalc’hit soñj, me ho ped.
Penaos emañ ar bed hiziv ?
Fall ar jeu, mignon kêr !
Stlejet er fank eo
Hor sevenadur, hor yezh ;
Hor sevenadur, hor yezh,
Stlejet da vat er pri
‘vel gwechall ar soudarded
E-barzh kamp lous Koñli
N’eo ket ret teurel maen
Ouzh kement ki a harzh
Mard emaomp en anken
N’eo ket abalamour d’an tousmac’h
N’eo ket abalamour d’an dismeg
Met abalamour da varv ur plac’h
Eo leun a c’hlac’har kalon ar vBretoned.

Penaos emañ ar bed ganeoc’h ?

Attentat

- Comment ça va aujourd’hui ?
- Ca va mal, cher ami
As-tu entendu la nouvelle
A la télévision ce midi ?
A la télévision ce midi
J’ai entendu une mauvaise nouvelle
Une jeune fille est morte
Toute la Bretagne est en deuil.
- Qu’est-il arrivé à cette jeune fille ?
- Une bombe a explosé
Alors qu’elle travaillait ;
Alors qu’elle travaillait
Elle a perdu la vie
Souvenons-nous, Bretons, souvenons-nous, je vous prie.

- Comment allez vous ?
- Ca va mal, cher ami
J’ai entendu l’histoire
Ce midi à la télévision ;
Ce midi à la télévision
Au sujet des militants bretons
Qui ont léché le cul de l’ennemi
Pendant la guerre
- Il ne faut pas oublier
les Bretons, cependant
Tombés pour la France
Alors que collaborait,
Alors que collaborait
Pétain avec les Boches
Souvenez-vous, Français, souvenez-vous, je vous prie

- Comment ça va aujourd’hui ?
- Ca va mal, cher ami
Notre culture, notre langue
Sont traînées dans la boue ;
Notre culture, notre langue
Bel et bien traînées dans la boue
Comme jadis les soldats
Dans le sale camp de Conlie
- Il ne faut pas jeter la pierre
A chaque chien qui aboie
Si nous sommes dans l’angoisse
Ce n’est pas à cause du tumulte ;
Ce n’est pas à cause de l’opprobre
Mais à cause de la mort d’une fille
Que le cœur des Bretons est rempli de chagrin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfalchon.skyblog.com/
Ar Falc'hon
Brezelour
Brezelour
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 31
Oad/Reizh/Kêr (Age/Sexe/Ville) : Roazhon/ Gwengamp
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Tri Bleiz Die   Mer 22 Fév - 23:25

A présent une petite chanson sur bécassine ou plus précisément sur la manière dont les bretons du début du siècle, notamment les jeunes filles furent considérées lorsqu'elles arrivèrent à Paris, fuyant la misère de leur terre natale, trugarez bro c'hall..., dans l'espoir d'un avenir meilleur à la capitale.. c'était il y a un peu plus d'un siècle...Il montre également la façon dont l'image de la bretonne sotte et débonnaire utilisée par la propagande française en 14 envoya des milliers de bretons à la mort dans une guerre qui n'était pas la leur, et à laquelle, suivant le traité de Vannes que la france n'a jamais respecté, ils n'étaient pas obligé de participer!

Marvailh Bekasin

Tud yaouank a vBreizh-Izel, yaouankizoù Breizh-Uhel
Dedostait da glevout un istor bet savet
Diwar-benn ur paour-kaezh plac'h, Bekasin ar vatezh
Hag he deus kuitet yaouank-flamm 'r vro 'lec'h ma oa ganet

Erru er gêr a bPariz, ne ouie ket ar yezh
Ha tud a gave de'e e oa sot hag inosantez
Ma vije chomet matezh 'pad e buhez a-bezh
En dije bet Bekasin 'r spered dinec'h bepred

Implijet 'oa bet siwazh pa darzhas ar brezel
Da c'hervel ar vBretoned evit mont d'an talbenn.
Hag evel-se ar paour-kaezh plac'h a gasas hep gouzout dezhi
Paotred eus 'bep korn a vBreizh war-eeun d'ar vered.

Yaouankizoù Breizh a-bezh, marse 'peus divinet
Kentel ar vojennig-se aes-kenañ da gompren :
Torr da bladenn "Bekasin, ma c'heniterv eo "
Selaou Tri Bleiz Die kentoc'h, dalc'h ur spered dinec'h !

La légende de Bécassine

Jeunes gens de Basse-Bretagne, jeunesse de Haute-Bretagne,
Approchez pour entendre l'histoire qui a été contée
Au sujet d'une pauvre fille, Bécassine la bonne
Qui a quitté très jeune le pays où elle est née.

Arrivée à la ville de Paris, elle ne parlait pas la langue,
Les gens pensaient d'elle qu'elle était sotte et simple d'esprit.
Si elle était restée bonne tout au long de sa vie,
Bécassine aurait toujours eu l'esprit tranquille.

Elle a été employée hélas quand éclata la guerre
À appeler les Bretons pour aller au front.
Et ainsi la pauvre fille envoya sans qu'elle ne le sache
Les gars de tous les coins de Bretagne tout droit au cimetière.

Jeunesse de toute la Bretagne, peut-être as-tu deviné
La morale de cette fable très facile à comprendre :
Casse ton disque "Bécassine, c'est ma cousine"
Écoute plutôt Tri Bleiz Die et garde l'esprit libre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfalchon.skyblog.com/
Ar Falc'hon
Brezelour
Brezelour
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 31
Oad/Reizh/Kêr (Age/Sexe/Ville) : Roazhon/ Gwengamp
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Tri Bleiz Die   Mer 22 Fév - 23:29

Celle là montre bien les influences Ev-Glenmor du groupe. Ev tout d'abord avec un texte qui reprend completement le message du Kan Bale an ARB superbement interprété dans l'album Distruj. Glenmor car il est l'auteur du Kan Bale et que l'on retrouve ici toute sa verve politique.J'ai oublié de préciser pour les paroles de la chanson précédente et de celles qui vont suivre, il s'agirat de l'album Dalch'omp mat, le premier du groupe.

Ai'ta!

Ai 'ta ! Bretoned, poent eo sevel hiriv
Poent eo bale stank-ha-stank war hentoù don ar vro
Poent eo mediñ an edoù hon eus ankounac'haet
Poent eo degas dour da vat d'hor meilhoù dilezet
Ai'ta ! ma mignoned.
Ai 'ta ! Bretoned, dav eo sevel bremañ
Dav eo pediñ Sant Kado da reiñ frankiz d'ar vro-mañ
Dav eo deomp eostiñ frouzhennoù hon dispac'h
Dav eo deomp mont war-raok davit deiz ar gloar
Ai 'ta ! a-benn bout dizalc'h.
Ai 'ta ! Bretoned, ret eo sevel hor mouezh
Ret eo c'hwezhañ an tantad war-lein ar menez
Ret eo deomp derc'hel penn da vac'herien hor bro
Ret eo deomp chom disuj d'ar vourc'hizien atav

Courage!

Courage ! Bretons, il est temps de se lever aujourd'hui
Il est temps de marcher en rangs serrés sur les chemins creux du pays
Il est temps de moissonner les blés que nous avons oubliés
Il est temps d'apporter de l'eau pour de bon à nos moulins abandonnés
Courage ! Mes amis.
Courage ! Bretons, il faut se lever maintenant
Il faut prier Saint-Kado de libérer ce pays
Il nous faut récolter les fruits de nos révoltes
Il nous faut avancer vers le jour de gloire
Courage ! Jusqu'à ce que nous soyons libres.
Courage ! Bretons, il faut élever nos voix
Il faut allumer le feux de joie au sommet de la montagne
Il nous faut tenir tête aux oppresseurs de notre pays
Il nous faut toujours rester insoumis aux bourgeois
Dépêchons ! Le temps passe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfalchon.skyblog.com/
KaLeT
Lug
Lug
avatar

Nombre de messages : 881
Oad/Reizh/Kêr (Age/Sexe/Ville) : 27/Paotr/Bro-C'hall kornaoueg (A l'ouest !)
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Tri Bleiz Die   Mer 22 Fév - 23:39

Trugarez adarre ( Panneau Merci encore) pour toutes ces paroles et leurs traductions ainsi que pour les explications claires que tu donnes. Smile

Pauvre Breizh et pauvres bretons, trahis par la France Crying or Very sad
J'ai honte de l'histoire de mon pays avec ça !

Keltia ha Breizh da viken !

_________________
* Keltia digabestr atav ha da viken! Kentoc'h mervel eged em saotrañ!
* Ceilteach go brách! Tiocfaidh Ár Lá! Aon là "Keltia" beidh si saor agus an la sin beidh me anm!
* Sans Maîtrise, la Puissance n'est rien !
* http://karaez-kalet.miniville.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karaez-kalet.miniville.fr
Ar Falc'hon
Brezelour
Brezelour
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 31
Oad/Reizh/Kêr (Age/Sexe/Ville) : Roazhon/ Gwengamp
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Tri Bleiz Die   Mer 22 Fév - 23:46

Tu n'as pas à avoir honte crois moi,ce n'est pas ta faute! Voila aussi le problème de ce pays, un système que l'on avait implanté en 45 en Allemagne et qui est en train de se répéter ici! On a pris l'habitude de faire culpabiliser les gens sur le passé de leur pays! ainsi des jeunes français ont honte comme des crimes commis pendant la guerre d'Algérie, on oublie bien ceux du FLN au passage..., de la colonisation, de l'esclavage... la liste devient de plus en plus longue au fil des ans! Je suis désolé, moi je me sens breton et pourtant je ne me sens en rien responsable de la mort d'innocents tués ou livrés à la gestapo par les Breizh atao! C'est ça qui me dégoute dans la france: soit elle se pavane en méprisant les pays qu'elle asservit soit elle force des gens a s'excuser de crimes qu'ils n'ont pas commis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfalchon.skyblog.com/
Ar Falc'hon
Brezelour
Brezelour
avatar

Nombre de messages : 199
Age : 31
Oad/Reizh/Kêr (Age/Sexe/Ville) : Roazhon/ Gwengamp
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Tri Bleiz Die   Ven 20 Oct - 0:54

Je suis de retour sur ce forum! Wink Mais je suis porteur également d'une mauvaise nouvelle pour les fans de TBD, car voici le message que l'on peut lire sur leur site, et sur mon blog par la même occasion Smile :
Bande de fennecs,
Voilà, c'est fini...On a tant ressassé les mêmes théories...

Après 3 albums, près de 300 concerts, autant de litres de sueur, 3000 répétitions, 30000 kilomètres de camion, 300000 albums vendus, 3000000 de fans de par le monde, et 30000000 d'euros gagnés au tiercé, 3 Bleiz Die vous remercie de nous avoir supporté dans les deux sens du terme depuis 7 ans.
Il est temps pour nous aujourd'hui de nous recycler ;

Et non, ceci n'est pas un canular.

Nous comptons sur vous pour faire perdurer la lutte pour la sauvegarde du fennec et tenons à remercier celles et ceux qui nous ont suivi dans cette aventure, Jean-Yves Guilé, Eric Chauvière, Nicolas Moreau, Damien, Lionel, Wilou, Hélène, Angélique et l'asso, organisateurs, amis musiciens, et le PUBLIC !
Avant de se dire « ce n'est qu 'un au revoir », il nous reste cependant quelques concerts à venir que vous pouvez consulter dans la page « dates ».
Aussi nous ferons un dernier concert d'adieu en octobre sur Nantes non encore fixé à une date précise, donc soyez vigileants!

Kenavo da wech all! et encore merci à vous tous!
TRI BLEIZ DIE "

Le seul groupe de punk celtique engagé disparait... c'est vraiment bête...
Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arfalchon.skyblog.com/
KaLeT
Lug
Lug
avatar

Nombre de messages : 881
Oad/Reizh/Kêr (Age/Sexe/Ville) : 27/Paotr/Bro-C'hall kornaoueg (A l'ouest !)
Date d'inscription : 01/02/2006

MessageSujet: Re: Tri Bleiz Die   Ven 20 Oct - 2:00

J'ignorais ça... quoique tu m'avais filé un clip où l'un des membres semblait déjà faire sa vie... Laughing
Et oui c'est bien dommage... Sad Rolling Eyes
Mais les groupes punk sont svt les plus durs à faire durer dans le temps, ça doit être inscrit dans les gènes ! Suspect Razz
Bah on verra la suite, après tout ils ont montré la voie... d'autres pourraient prendre la relève !!! Twisted Evil Laughing

_________________
* Keltia digabestr atav ha da viken! Kentoc'h mervel eged em saotrañ!
* Ceilteach go brách! Tiocfaidh Ár Lá! Aon là "Keltia" beidh si saor agus an la sin beidh me anm!
* Sans Maîtrise, la Puissance n'est rien !
* http://karaez-kalet.miniville.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karaez-kalet.miniville.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tri Bleiz Die   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tri Bleiz Die
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tri Bleiz Die !
» le chien un faire valoir ???
» Bijour !!! fab29
» Quand Yves pousse le bouchon trop loin ..
» aude:présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KELTIA :: Musiques, cinéma et documentaires ! :: Section 100% MUSIQUES CELTES - 100% CELTIC MUSICS-
Sauter vers: